Skip to main content

« Les finances de Laval préoccupantes : une alternance nécessaire pour l’avenir de la ville ».

Réaction de Florian Bercault, porte-parole de Demain Laval, analyste financier et chef d’entreprise, suite à la présentation le 14 novembre 2019 en Conseil municipal du rapport de la Chambre régionale des compte sur la gestion de la ville de Laval :

« Le travail de la Chambre régionale des comptes (CRC) tire un signal d’alarme. La mauvaise gestion financière du candidat-maire sortant François Zocchetto menace l’avenir des Lavalloises et des Lavallois. Selon les perspectives de la CRC, soit le patrimoine lavallois est bradé et les habitants en subissent les conséquences comme la privation du parc St Julien ; soit la Ville s’endette et en fait payer le prix aux générations futures ; soit les impôts doivent être augmentés. Cette politique nous a privé d’une capacité à agir et à investir pour la ville, avec une baisse de plus de la moitié des investissements entre 2013 et 2019 passant de 13 millions d’euros à moins de 6 millions d’euros.

Image

Les perdants du mauvais bilan du candidat-maire et de son équipe sont connus : les quartiers en manque d’entretien, les agents municipaux en manque de reconnaissance, les familles lavalloises pour qui le prix des services municipaux comme la cantine grimpent, … et la liste est encore longue ! 

Il est temps de préparer l’avenir des Lavalloises et des Lavallois avec une nouvelle équipe, qui saura être à l’écoute de toutes et tous dans tous les quartiers, et qui agira pour toutes les familles et pour toutes les personnes des plus jeunes aux plus âgées. Il est temps de préparer dès demain l’alternance et de proposer de nouvelles idées porteuses d’un meilleur avenir pour Laval. Il est temps, au-delà des partis, d’offrir une nouvelle espérance ancrée dans les valeurs humanistes, progressistes et écologiques ».

Image

Le rapport de la chambre régionale des comptes est à retrouver ici : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/laval-mayenne